L’Iran, un véritable paradis pour les randonneurs

La plupart des routards séjournent en Iran pour découvrir ses monuments historiques. Comme la fameuse tour Azadi, le musée des Joyaux de la couronne ou bien le palais du Golestan. Outre ces sites touristiques, ce pays séduira également les visiteurs avec ses magnifiques villes. Ses paysages montagneux qui ne laissent pas indifférents les amateurs de randonnée. Un voyage en Iran est une occasion d’escalader la chaîne d’Elbourz qui culmine à 5 671 m. Avant de pratiquer cette activité, les vacanciers n’oublieront pas les bouteilles d’eau, les lunettes de soleil, les chapeaux et les chaussures légères.

Ils ne manqueront pas aussi d’emmener des chèches et des crèmes solaires pour éviter l’insolation. Il faut savoir que ce massif traverse la capitale iranienne Téhéran où les globe-trotters verront divers lieux intéressants, pour ne citer que le parc national de SorkhehHesar. Cette zone protégée constitue un havre de paix pour différentes espèces animales telles que le daim persan et le renard roux.

Des moments d’aventures aux alentours des monts Zagros

Les randonneurs poursuivront leurs voyages en Iran par la découverte des monts Zagros. Cette chaîne de montagnes d’environ 1 500 km. De long traverse la province iranienne du Kurdistan et se termine au détroit d’Ormuz. Le ZardKuh constitue son point culminant qui s’élève à 4 548 m d’altitude. En y faisant cette activité sportive, les aventuriers parcourront la région de Chahar Mahaal-o-Bakhtiari, réputée pour ses vallées pittoresques et ses nombreuses chutes d’eau.

Ces dernières sont des lieux parfaits pour profiter de la baignade après de longues heures de marche. Tout au long de leur chemin, les globe-trotters découvriront aussi la zone protégée d’Helen, dans le Chahar Mahal. À noter que cet endroit touristique tire son nom de l’infirmière de santé publique « Helen Jeffreys Bakhtiar ». Il abrite une vaste forêt de 30 000 ha où se réfugient différentes espèces d’animaux comme les ours bruns, les léopards, les chats sauvages et les aigles.

À la découverte des réserves naturelles iraniennes

Iran : le paradis des randonneurs

Voyager en Iran permettra également aux randonneurs d’explorer les réserves naturelles du pays. La visite du parc national de Khârtourân, situé dans la province de Semnân. Une étape immanquable lors d’un séjour en Iran. Ce site protégé est tellement vaste qu’il s’étend jusqu’aux frontières nord du Kavir. Sa superficie est estimée à 1 470 640 km². Une balade équestre sur les lieux est une occasion de découvrir une large variété faunique et floristique. Parmi les espèces à observer dans cet espace figurent le chevreuil, le cerf, le loup, le renard et le guépard asiatique.

À noter que ce dernier est une espèce en voie de disparition. En outre, l’une des particularités de cet endroit réside dans ses nombreux lacs et étangs où se réfugient différentes espèces d’oiseaux et d’animaux marins. À part cela, le parc national de Kavir est aussi à ne pas manquer durant un périple en Iran. Les globe-trotters y verront diverses colonies d’oiseaux et des guépards d’Asie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *