Destination Zanzibar

Zanzibar

Si le nom de Zanzibar semble tout droit sorti d’une bande dessinée ou d’un roman jeunesse, les îles de l’Archipel semblent quant à elle avoir été créées pour donner un avant-goût du paradis ou servir de modèle aux cartes postales de nos rêves.

L’enchantement des lagons


A l’origine, le nom de Zanzibar, donné par les navigateurs arabes, “zangbar” signifiait “le pays noir”, désignant ainsi cette frange côtière de l’océan indien qui borde l’Afrique orientale.

ZanzibarL’archipel appartient à la Tanzanie et se compose de trois îles principales escortées de petits îlots et récifs de corail. Ces trois îles aux plages de rêves s’appellent Unguja Pemba et Mafia. Zanzibar se trouve être la capitale de ces petites îles et se trouve sur Unguja. C’est ici que vous allez trouver de merveilleux hôtels loundge aux allures tropicales, bordant de superbes rivages où le bronzage en triangle bikini ne pose aucun problème.

Le paysage de l’archipel se compose bien sûr de palmiers se découpant sur ciel bleu et de plages blondes incurvées pour un maximum de douceur comme si un doigt magicien s’était penché sur la cartographie de l’endroit. La baignade en maillot sexy dans les lagons qui parsèment cette chaînes d’îlots est un pur enchantement. Tout semble fait pour la détente et l’évasion. Des ports naturels et des baies échancrées sont le résultat de cette enfilade de petits massifs coralliens qui sculptent le paysage.

Cocotiers et rizières

ZanzibarSur cet archipel de rêve viennent flâner les amoureux, des mariages y sont célébrés, friands de cette ambiance carte postale qui immortalise les unions romantiques sur fond azur ou dans la splendeur du soleil couchant se reflétant dans la mer. Les promenades sur ces îles qui ne vivent pas seulement du tourisme mais également de l’agriculture, vous mèneront aux plantations de girofliers, aux paysages particuliers des rizières, et sur l’île de Unguja, aux alignements de cocotiers qui sont une des ressources principales de l’archipel.

Sur les pas de Jules Verne

En adoptant la destination Zanzibar, vous vous souviendrez peut-être que Jules Vernes, pour écrire son roman “Cinq semaines en ballon” planta son décor sur cet archipel au début de l’aventure devant le mener aux sources du Nil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *