Découverte de quelques attraits touristiques costariciens

Une grande partie de la biodiversité mondiale est abritée par le Costa Rica et cela constitue une des raisons qui amènent les routards sur le territoire.

Un séjour dans cette contrée d’Amérique centrale promet d’être riche en aventure et en dépaysement. Pour commencer un circuit Costa au Rica, les bourlingueurs sont invités à se rendre au parc national Rincón de la Vieja. Ce dernier reçoit plusieurs milliers de visiteurs quelle que soit la période de l’année. Les alpinistes apprécient particulièrement cet endroit, car le site abrite un massif volcanique qui culmine à près de 1 916 m d’altitude.

D’ailleurs, la réserve doit son nom à cette merveille sculptée par Mère Nature. À titre d’information, différents parcours permettent d’accéder au sommet (Santa Maria) cependant, les randonneurs ne peuvent s’y rendre à cause des émanations de gaz. Ils ont par contre la possibilité de se promener dans les zones plus basses. En outre, une virée pédestre donnera l’occasion aux marcheurs de croiser un singe-capucin, un agouti ou encore un paresseux.

Manuel Antonio, une adresse à retenir durant le séjour

Pour la suite de leur circuit Costa Rica, les aventuriers pourront aller dans la province de Puntarenas. Dans cette région du pays, il y a un site protégé qui attire des milliers de touristes tous les ans. Il s’agit du parc national Manuel Antonio. Pour rejoindre ce dernier, les bourlingueurs ont la possibilité de partir de la capitale du territoire, San José. Dans cette cité, ils trouveront des bus qui les emmèneront à la ville de Quépos d’où ils prendront un autre transport en commun qui va jusqu’à Manuel Antonio.

Quand les nouveaux-venus arriveront à destination, ils ont la possibilité d’entamer directement une randonnée pédestre à travers les forêts du parc. Dans les végétations vivent diverses espèces fauniques, pour ne citer que l’iguane noir, le singe hurleur, le paresseux… Par ailleurs, il convient de préciser que le site de Manuel Antonio possède une zone marine étant donné qu’il est situé sur la côte Pacifique. Le snorkeling est l’activité qui permettra aux routards d’aller à la rencontre de la faune aquatique locale, entre autres, constituée de poissons-chirurgiens, de poissons-ballons, de poissons-papillons à nez noir, de poissons-papillons à trois bandes, de poissons-anges de Cortez, etc.

Costa Rica : remarquable par sa faune et sa flore

Une visite au parc national de Carara, une étape à inscrire dans l’itinéraire de voyage

Entreprendre un Costa Rica circuit a permis aux globe-trotters d’aller au site de Rincón de la Vieja et de Manuel Antonio. Pour terminer leurs vacances sur le territoire, ils pourront ne pas quitter la province de Puntarenas, car il y a encore une autre adresse à ne pas manquer, le parc national de Carara. Ce dernier plaira sans doute aux passionnés d’ornithologie du fait qu’il abrite un nombre important d’espèces d’oiseaux. Parmi les spécimens aviaires que l’on aperçoit souvent, on retient l’Ara rouge, le Jacamar à queue rousse, le Tohi à bec orange, la Pione à tête bleue, la Bécarde à gorge rose, le pic masqué…